Liposuccion

Liposuccion

L’été approche, vous voulez un corps de rêve, mais même avec un régime, du sport, vous n’avez pas le corps que vous désirez = le liposuccion reste l’indication

Liposuccion, une nouvelle silhouette

SCULPTE LE CORPS PRATIQUEMENT SANS CICATRICE, REMODÈLE LES FORMES, REDESSINE LA SILHOUETTE :

  • Une culotte de cheval
  • Un petit ventre rond
  • Gomme les bourrelets , les rondeurs bien localisées des poignets d’amour
  • Des genoux trop enveloppés
  • Des chevilles empâtées
  • Un double menton

RONDEUR VRAI MALHEUR !  C’est l’intervention la plus demandée, la plus pratiquée. Elle permet de sculpter un corps à l’aide de canules ultra-fines, avec des cicatrices minimes, ne portant pas à conséquence, harmonisant son contour, en gommant les rondeurs bien localisées (ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux, chevilles, jambes, bras, cou). Elle enlève les bourrelets mais ne fait pas maigrir. Ces bourrelets sont des dépôts de graisse de stockage, génétiquement et hormonalement répartis, qui résistent au régime et à l’activité physique. En effet, il y a des endroits où les femmes mettent de la graisse qui ne sont pas en relation avec un excès alimentaire (une femme maigre peut avoir la culotte de cheval), une petite fille de 11-12 ans quand elle commence à avoir ses menstruations peut avoir de la graisse qui se dépose à des endroits spécifiques (cuisses, autour de l’ombilic).

LA LIPOSUCCION SCULPTE MAIS NE FAIT PAS MAIGRIR

L’intervention

L’intervention se fait en ambulatoire ou en hospitalisation. Cela dépendra de la quantité de graisse à enlever :

–> Si elle est modérée, la liposuccion pourra se faire en ambulatoire (vous sortez le jour même)

–> Si la quantité de graisse à enlever est importante, il vaut mieux rester hospitalisé(e) une nuit.

La liposuccion peut-être réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale associée à une sédation intra-veineuse ou sous péridurale.

L’infiltration de la zone à aspirer est incontournable : mélange de sérum et d’anesthésique adrénaliné, elle permet de désolidariser la graisse et de la rendre donc plus facile à aspirer ainsi que de diminuer les saignements. La technique elle-même : par une petite incision d’1/2 cm, dans des endroits facilement dissimulables, ou dans un pli naturel, une canule mousse ultra fine, perforée à son extrémité et connectée à une aspiration d’une atmosphère créant le vide, soit par l’intermédiaire d’une seringue soit par un moteur est introduite sous la peau. Par des mouvements de va-et-vient créant des tunnels croisés, en maillage, la graisse désolidarisée est aspirée progressivement, créant une vraie sculpture, que l’on voit se faire au fur et à mesure de l’aspiration. Les petites incisions sont refermées en deux plans, avec du fil résorbable.

Le pansement, c’est la gaine élastique, qui va diminuer le gonflement et aider la peau à se replacer.

La liposuccion aux ultrasons, supposée améliorer la rétraction de la peau, très en vogue il y a 5 ou 6 ans, ne remplace pas la liposuccion traditionnelle, mais elle peut avoir un intérêt lorsqu’il s’agit d’aspirer des graisses dures et fibreuses qu’on retrouve au niveau du cou, de la face interne des bras, du dos, de la taille chez l’homme…..

En général, il n’y a pas d’arrêt de travail, les patients peuvent reprendre assez vite leur activité professionnelle. La fatigue est variable. Il vaut mieux éviter le plus possible la station debout et surélever les jambes. Vous pourrez conduire 48 h après.

La liposuccion est généralement peu douloureuse, elle donne seulement une sensation d’inconfort qui peut durer plusieurs jours mais répond bien aux antalgiques courants.  La liposuccion est plus douloureuse lorsqu’on aspire des zones dures, fibreuses car cela demande de nombreux passages, (par exemple : abdomen, hanches), lorsqu’on aspire les fesses car on s’assied dessus.

Un gonflement important apparaît quelques heures après l’intervention. Il faut en être averti afin d’éviter des déceptions prématurées. Au fur et à mesure que le gonflement se résorbe, les tissus se replacent sur le nouveau volume. Pour aider les tissus à se replacer, il est recommandé de porter une gaine élastique jour et nuit pendant 8 jours puis, seulement 8 heures par jour, jusqu’à disparition du gonflement. Après une liposuccion des jambes, il est recommandé d’adopter une contention pendant 2 à 3 mois.

Après une liposuccion du double menton, il est nécessaire de porter une mentonnière la nuit pendant 3 semaines.

Les ecchymoses peuvent être réduites par l’ARNICA (granulés ou gel)

Il n’y a pas réellement de danger médical. Le seul danger, on l’a vu est esthétique ,il faut juger de ce qu’on peut enlever avec la peau qu’on a. Les rares complications sont :

  • Le saignement
  • L’infection
  • La nécrose dans les liposuccions à ultrasons.
  • L’embolie graisseuse.

La graisse s’assouplit plus vite que la peau, et le résultat peut se juger après deux, trois mois.  Après six mois, des petites retouches peuvent être pratiquées si nécessaires.

Il n’y a aucun régime particulier à faire, mais les résultats seront d’autant meilleurs et stables que votre alimentation sera saine sans excès et équilibrée, avec peu de graisse, pas de sucres rapides mais des bons sucres (fruits),des sucres lents, privilégiant les bonnes protéines pour nourrir vos muscles (viandes-poissons-oeufs), associée à des vitamines et des anti-oxydants ( vitamine E – selenium – vitamine C ). Il faut éviter la sédentarité, le stress, faire du sport (marche-natation). La fatigue  alimente le capiton.

Vous y laisserez vos joues, vos seins, mais pas votre cellulite !

1/ le régime

2/ la réflexologie plantaire

3/ les plantes drainantes

Vous pouvez reprendre les massages dès que les zones aspirées ne sont plus sensibles, des massages par palper rouler (cellule M6-skintonic-Z21-twin slim) ou des massages réalisés par vous-même à l’aide d’un gant à picot ( Elancyl ) en utilisant des crèmes ou des huiles qui se mettent le soir ( Rétinol concentré, anti cellulite Roc ), des séances de presso-thérapie utiles pour faire disparaître plus rapidement les irrégularités, ou les troubles de la sensibilité de la peau comme des hyperesthésies, qui sont fréquentes et améliorer aussi le retour veineux. Vous pouvez aussi utiliser le collant intelligent (Oreya ) dont les mailles sont bourrées d’actifs amincissants.

 

Intervention sure, efficace, sans danger, donnant des résultats impressionnants si l’indication est correcte. Mais la canule n’est pas à laisser entre toutes les mains car une liposuccion mal faite peut-être à l’origine d’asymétries, de déformations, de dépressions.

La difficulté, c’est d’estimer la capacité de rétraction de la peau et pour cela il faut avoir de l’expérience.

Toute liposuccion NÉCESSITE LA PRÉSENCE D’UN ANESTHÉSISTE RÉANIMATEUR, car la liposuccion implique des pertes de fluides, qui doivent être compensés pendant l’intervention.

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys