Rajeunissement de l’Intime

Rajeunissement de l’Intime

RESTER FEMME, LES CLÉS DE L’AMOUR

GARDEZ LA JEUNESSE, COMMENT S’AIMER SOI –MÊME, LA VULVE D’INTIME DEVIENT ESTIME

Le rajeunissement s’adresse :

  • Aux femmes même jeunes dans le désir d’améliorer leur sexualité, de devenir plus femme
  • Aux femmes qui souffrent des suites de l’accouchement par voie basse, laissant un vagin trop large, moins sensible à la friction lors des rapports, avec souvent une béance de l’entrée qui peut entraîner une gêne importante (signe de la piscine).
  • Aux femmes ménopausées, habituellement à 52 ans : les femmes passent plus de 30 ans de leur vie, ménopausées !

Rajeunissez votre intimité pour vous sentir bien dans votre sexualité.

Un tabou se lève, les femmes parlent plus ouvertement de leur sexualité, de leurs problèmes intimes, dans le monde actuel les femmes ont changé la vision de leur intimité.

Les parties génitales autrefois cachées sont maintenant montrées, épilées. Comme la peau du reste du corps, la vulve, le vagin et le clitoris vieillissent eux aussi.

  • Les oestrogènes qui sont l’hormone du vagin, toujours associés à la progestérone pour protéger l’utérus. Des oestrogènes sont nécessaires au maintien de la tonicité du vagin et de l’hydratation de la muqueuse. La carence entraîne un amincissement puis une atrophie de la muqueuse vulvo-vaginale (VVA), son dessèchement, est à l’origine de brûlures, de démangeaisons, de sensations extrêmement gênantes dans la vie de tous les jours, elles rendent les rapports inconfortables, sinon douloureux (dyspareunie), et ceci va s’aggraver si on ne traite pas.
  • Mais aussi, les hormones mâles comme la testostérone, qui est l’hormone de la vulve et du clitoris, en gel 1% ou en patch. L’hormone du désir qui libère l’énergie sexuelle.
  • Et l’Ocytocine, hormone de l’amour.

La muqueuse est constituée de tissu conjonctif, riche en fibres de collagène et d’élastine. Elle est très vascularisée. C’est pour cette raison qu’elle ne s’infecte jamais, elle supporte tout.

Si le tissu conjonctif est appauvri, la muqueuse ne reçoit plus les éléments nutritifs nécessaires à son développement, il en résulte une muqueuse atrophique, sèche, moins vascularisée et donc plus fragile et plus vulnérable aux infections.

Comment retrouver une muqueuse humide et épaisse ?

Comment rajeunir l’intime, Retrouver toutes les caractéristiques d’une muqueuse saine et ferme pour une vie sexuelle épanouie ?

Avant toute chose il faut commencer par hydrater la muqueuse :

  • Par la prise hormonale d’œstrogènes, indispensable à la ménopause.

Cependant :

  • S’il y a des contre-indications aux oestrogènes (cancer du sein hormono-dépendant, chimiothérapie, radiothérapie ou traitement par TAMOXIFENE)
  • Si la prise d’oestrogènes n’est pas désirée

Que faire ?

On retrouvera ici l’intérêt de la Radiofréquence, du LED, du PRP pour promouvoir un métabolisme vaginal comparable à celui des femmes non carencées en œstrogènes.

Puis épaissir la muqueuse et en même temps, redonner de la fermeté au vagin en le retendant, c’est l’intérêt de la Radio Fréquence :

La radiofréquence SPECIAL FERMETÉ = La laxité vaginale est de 88 % après accouchement par voie basse, (plus importante que la prise de poids 83 % aux USA)

C’est le même principe de traitement que pour toutes les zones relâchées du visage (l’ovale surtout), des cuisses, de l’abdomen, de la face interne des bras…

Le MUST : Exilis Elite et ULTRAFEMME 360° de BTL, LE MUST du TIGHTENING : la meilleure RF actuelle est la RF mono-polaire couplée aux ultrasons car c’est elle qui va le plus en profondeur (jusqu’à 2 à 4 cm) : c’est la RF EXILIS ULTRA 360 de BTL, qui peut agir à l’extérieur du vagin mais aussi et surtout en endovaginal, avec l’utilisation d’une sonde de traitement gynécologique à usage unique.

La RF produit un courant électrique profond qui induit la chaleur qui dénature et remodèle le collagène. Ce chauffage profond pénétrera doucement dans les tissus, resserrant le vagin, traitant la béance de l’entrée et aussi les incontinences urinaires modérées et débutantes, il retend et en même temps épaissit la muqueuse par le processus de néo-collagénèse.

La muqueuse retrouve élasticité, lubrification et fermeté.

  • Quand faut-il commencer les séances ?
    • Assez tôt, dès les premiers signes de relâchement
  • Comment se passe une séance ?
    • Vous êtes mise en position gynécologique, confortable. La zone à traiter a déjà été induite de gel anesthésique 2h avant. Le passage de la pièce à main commence tranquillement en décrivant des cercles, par des mouvements à 360°, c’est en repassant plusieurs fois que la température augmente à 40°-42° et plus. La température portée à 40-42° (au-dessous elle n’est pas efficace) est bien tolérée grâce à un système de refroidissement.
      La séance dure 20 à 25 min.
  • Faut-il préparer la séance ?
    • Oui, en buvant 1 verre d’eau toutes les 4 heures les 3 jours avant le traitement. Plus le tissu est riche en eau, meilleure sera la conduction, et plus la chaleur augmentera.
  • Combien de séances sont nécessaires ?
    • 3 à 4 séances espacées de 15 à 30 jours, avec une séance annuelle d’entretien.
  • Est-ce douloureux ?
    • Non, c’est parfaitement indolore.
  • Y-a-t-il un risque d’effets secondaires ?
    • Non
  • Combien de temps l’effet dure-t-il ?
    • 12 mois environ.
  • Peut-on avoir des rapports le jour même ?
    • Il vaut mieux attendre 2 jours

Le LED, également par sonde endo vaginale, L’effet de la lumière pour stimuler aussi la néo collagénèse et épaissir la muqueuse

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique qui est largement utilisé pour combler les rides, pour redonner du volume, que tout le monde connaît. Cet acide hyaluronique, appelé DESIRIAL, est spécifiquement destiné à la zone vulvo-vaginale. Il est moins réticulé, plus fluide, s’injecte en nappage très superficiel au niveau des zones inconfortables, au niveau des cicatrices douloureuses en particulier d’épisiotomie, et au niveau du point G. Le point G défini en 1950 par Grafenberg et injecté pour la première par le Dr Matloch, chirurgien plasticien à Hollywood.

Depuis les travaux de Freud en 1905 on sait qu’il existe deux types d’orgasmes, vaginal et clitoridien. L’orgasme vaginal est provoqué par la stimulation d’une zone anatomique érogène, située à la partie antérieure sur vagin appelée G Spot ou point G d’où l’idée d’augmenter cette surface stimulable par injection d’Acide Hyaluronique afin augmenter l’intensité et la fréquence de l’orgasme vaginal

1 à 2 cc d’Acide Hyaluronique sont en général injectés.

Les suites : L’injection est indolore, un léger saignement peut survenir. On peut avoir des rapports le jour même.

  • Combien de temps dure-t-il ?
    • L’Acide Hyaluronique se résorbe en 9 mois environ

Rajeunir

Le PRP : La magie du PRP, Rôle grandissant

Pourquoi ne pas rajeunir l’intime après le visage (vampire lift), les seins tombants, les cheveux. Le PRP peut être aussi appliqué à la zone vulvo-vaginale.

LE PRP qu’est-ce qu’il fait ?

  • Il augmente le désir,
  • Il provoque un orgasme plus fort, plus fréquent
  • Il donne un orgasme vaginal
  • Il peut aussi traiter les douleurs à la pénétration (Dyspareunie)
  • Il va aussi traiter les incontinences urinaires souvent associées, débutant pour 5% des femmes dans leur vingtième année et pour 50 % des femmes dans leur soixantième année.

LE PRP (Plasma Riche en Plaquettes du sang), c’est quoi ?

C’est un dérivé de votre sang, et plus exactement le plasma qui contient les plaquettes qui contiennent les facteurs de croissance.

On prélève 60cc de votre sang, que l’on centrifuge pour n’obtenir que le plasma avec une haute concentration de plaquettes.

Le sang, en effet, comprend des globules rouges (93%), des globules blancs (1%), des plaquettes (6%) très petites mais très puissantes.

L’intérêt de ces plaquettes est majeur car elles contiennent dans leurs vésicules des facteurs de croissance (au nombre de 35) à l’état quiescent mais qui vont être libérés lorsque les plaquettes sont activées par CENTRIFUGATION

Chaque facteur de croissance (véritables signaux destinés aux tissus) est une clé pour une serrure donnée et va stimuler les cellules souches multi-potentes et donc rajeunir.  

La durée de vie des plaquettes n’est que de 7 à 10 jours, mais dans le même temps elles vont stimuler les MACROPHAGES, et lorsque les plaquettes vont disparaître, ce sont ces cellules qui vont prendre le relais et secréter les facteurs de croissance, continuant le processus de réparation.

Une fois centrifugé, le ratio normal du sang est renversé en diminuant les globules rouges à 5% (moins utile au rajeunissement), et en augmentant jusqu’à 4 fois le nombre de plaquettes. De 200.000 normalement, elles deviennent 800.000 = on peut dire que le PRP est une haute concentration de plaquettes.

La centrifugeuse va permettre de séparer les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes dont les masses sont différentes. Les globules rouges plus lourds se retrouvent au fond, le plasma citrin surnage au-dessus, entre les deux on trouve une zone floconneuse où se trouvent les plaquettes, C’est le PLASMA RICHE EN PLAQUETTES, mais sa qualité dépend de la centrifugeuse, la machine MAGELLAN est actuellement la seule qui permet d’obtenir du PRP pur et actif. Le choix de la centrifugeuse est très important pour obtenir le meilleur PRP

Comment se fait ce processus de régénération ?

En stimulant les fibroblastes : Ces importantes cellules clés du derme, véritable usine, qui vont secréter du collagène, de l’élastine, et en plus, qui peuvent migrer et être capable de rejoindre tout tissu lésé.

  • Y-a-t-il des risques ?
    • Non, c’est votre propre sang et il n’y a pas de risque de transmission d’hépatite ou de SIDA.

Le PRP est utilisé depuis les années 70, en chirurgie cardiaque, en chirurgie orthopédique, en neurochirurgie, en ORL, en ophtalmologie, en urologie, pour les implants dentaires, en médecine du sport et bien sûr en chirurgie plastique esthétique et reconstructrice.

  • Faut-il prendre, des précautions avant l’injection ?
    • OUI.
      • ne prenez pas d’aspirine, de vitamine E, ni d’anti-inflammatoires, qui font saigner, les deux semaines avant l’intervention
      • Il faut mettre un ovule de Bétadine, chaque jour,  les trois jours précédents l’injection
  • Comment se fait la séance ?
    • Elle doit se faire en milieu stérile, au bloc opératoire. La manipulation est minutieuse, il ne faut pas de risque d’infection.
    • Il vaut mieux être à jeun, et prévoir d’être accompagné
    • À votre arrivée vous serez installé(e) au bloc opératoire, et un prélèvement sanguin de 60 cc sera pratiqué, au pli du coude. Le sang est centrifugé. Pendant ce temps, l’endroit où se fera l’injection sera anesthésié localement. Après le temps de centrifugation (10’), le PRP sera injecté de façon strictement aseptique. Il faut compter 30 à 40 minutes pour réaliser ce geste.
  • Combien de fois peut-on injecter ?
    • On peut répéter l’injection 6 mois après, mais normalement c’est 1 an après.
  • Y a-t-il des précautions à prendre après l’injection ?
    • Oui ne pas prendre de bains, pas de piscine, pas de Hammam, ni de jacuzzi pendant une semaine.
    • Pas de vélo, ni de cheval, si vous faites de l’équitation, pendant 10 jours
    • Pas de rapport sexuel pendant 2 jours
  • Faut-il injecter le PRP en association avec la radiofréquence s’il existe une laxité vaginale ?
    • Oui c’est mieux, c’est l’association RETENDRE-RAJEUNIR, Retendre par la radiofréquence, Rajeunir par le PRP.
  • Peut-on injecter le PRP en association avec une injection d’acide hyaluronique ?
    • Tout à fait l’Acide Hyaluronique est volumateur et sera injecté pour augmenter le point G et/ou les grandes lèvres qui se flétrissent avec l’âge.
  • Lorsque l’on a aussi une incontinence urinaire d’effort, est-ce que le PRP est utile ?
    • Oui dans les incontinences modérées d’effort (30%), provoquées par la toux, le rire, les éternuements, par son effet de comblements entre l’espace de l’urètre et le vagin, par son effet régénératif des tissus et des muscles, par son effet de renforcement des muscles (60% des muscles pelviens sont abîmés après l’accouchement).

En revanche quand l’incontinence est sévère, l’indication chirurgicale est nécessaire

STIMULER LA SEXUALITE CHEZ LES FEMMES : L’ORGASME, LE PLAISIR SANS TABOU

Dysfonction sexuelle, HYPO SEXUAL DESORDER (HSD) chronique ou récurrente si le mari n’a aucun problème sexuel, que peut faire une femme pour améliorer sa sexualité et profiter pleinement de sensations extraordinaires ?

LE DESIR ET L’ORGASME

  • Aux USA 20% des femmes n’ont jamais eu d’orgasme de toute leur vie.
  • 50% des femmes ont une baisse du désir et une baisse de leur capacité à avoir un orgasme,
  • 50 % souffrent de douleurs à la pénétration appelées DYSPAREUNIE
  • 40% s’angoissent de cette dysfonction sexuelle et ne se sentent pas femme à part entière.

Périodes à risque chez la femme de baisse de désir :

  1. La grossesse
  2. La naissance
  3. La ménopause

 

Oscillations entre excitation et inhibition

Quand le désir vacille, les couples se trouvent souvent dans un désarroi profond. Le doute s’installe, la confiance en soi diminue, l’image de soi est perturbée et tout menace de s’effondrer.

Que faire pour booster sa sexualité ?

Les hormones du désir :

Plusieurs hormones stimulent le désir :

  • La Testostérone est la principale hormone du désir, elle agit sur le clitoris et la vulve
  • L’ocytocine augmente l’intensité de l’orgasme et sa fréquence

Les hormones sont prescrites sur ordonnance et demandent un suivi pour éviter d’éventuelles complications

  • Rajeunissement par injection de PRP (O SHOT)

VAGINISME (5 à 7% dans le monde)

C’est un spasme involontaire des muscles du vagin qui s’oppose à l’introduction du pénis et même d’un doigt

  • Persistant ou récurrent
  • Demande un examen gynécologique par un gynécologue afin d’éliminer une éventuelle pathologie organique, comme un Hymen anormal, bifenêtré, criblé, falciforme, rigide, microperforé, rendant les rapports difficiles sinon impossibles qui est traité par une HYMENOTOMIE.

S’il n’y a pas de problème organique, le vaginisme est traité par injection de BOTOX

DYSPAREUNIE

Douleurs à la pénétration

Les causes sont :

  • La perte de l’excitation
  • Le Vaginisme
  • La Ménopause non traitée par les hormones laissant une muqueuse vaginale atrophique, sèche et une paroi peu élastique.

Traitement : LED, PRP

Que faut-il penser du VIAGRA FEMININ : ADRYL 100 mg (Flibanserin)

Il augmente le désir, le plaisir, en augmentant les performances par activation de la stimulation sexuelle dans le cerveau.

Le problème : un comprimé pris tous les jours avec un prix exorbitant  de 25 € le comprimé soit, à la fin du mois, un coût de 750€.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys