Lifting Mammaire

Lifting Mammaire

Combattre le sein tombant

Quand le mamelon n’est plus au centre du sein (le mamelon doit être à 5-6 cm du sillon sous mammaire), quand il regarde le plancher, souvent le sein est vidé, l’aréole élargie, la peau vergeturée.

Pour remonter un sein ptosé, il faut remonter le mamelon et pour cela il faut enlever de la peau, ce qui crée une cicatrice soit simple verticale, soit en L inversé.

 

Si le sein est ptosé avec un manque de volume, il faut, d’abord, remonter le mamelon par un lifting, à ce moment là on peut augmenter le volume par une prothèse mammaire. Quelquefois, quand le mamelon n’est pas trop bas, quand il reste au dessus du sillon, on peut le remettre au milieu du sein en abaissant simplement le sillon sous mammaire, mais pas plus de 2 ou 3 cm, la partie la plus épaisse centrale de la prothèse sera ainsi exactement en arrière du mamelon.

Pendant les 15 jours précédant l’intervention, ne pas prendre d’Aspirine ou de médicament contenant de l’Aspirine, ni de Vitamine E, qui font saigner.

 

Vous devrez voir l’anesthésiste en consultation préopératoire, avec un bilan sanguin pour savoir surtout si vous coagulez bien.

 

Si vous fumez, il faut arrêter de fumer 3 à 4 semaines avant l’intervention.

 

La veille de l’intervention, restez à jeun à partir de minuit (ne pas manger, boire, fumer)

 

Prévoyez des vêtements amples et confortables pour votre sortie, prévoyez d’être raccompagnée par quelqu’un qui restera avec vous la première nuit.

Cette intervention peut se faire sous anesthésie locale et sédation, sous péridurale haute, ou sous anesthésie générale.

L’intervention se fait généralement en ambulatoire (vous sortez le jour même), vous restez rarement une nuit.

Prenez les médicaments qui vous ont été prescrits dès le soir de l’intervention en respectant rigoureusement la posologie.

 

Vous pourrez mobiliser les bras, mais modérément.

 

Si vous notez le problème suivant :

 

  • des douleurs ne cédant pas aux antalgiques

 

  • une douleur ou un gonflement d’un seul côté

 

  • le pansement qui vous semble trop serré

 

Appelez immédiatement le

05 61 21 99 04 (aux heures de bureau du lundi au vendredi)

ou le 06 75 86 60 05

(à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit)

 

  • Évitez de fumer pendant quelques jours de façon à ne pas tousser, la toux pouvant provoquer des saignements.

 

  • Vous serez revue le lendemain de l’intervention pour ablation des drains aspiratifs, s’il y en a. Sinon vous serez revue au 3ème jour.

 

  • Vous pourrez vous doucher au 3e jour.

 

  • Vous remettrez votre soutien gorge habituel dès le 3e jour.

 

  • Les points seront enlevés à la 3ème semaine.Vous pourrez conduire dès la deuxième semaine.

 

  • Vous ne pourrez pas vous exposer au soleil pendant 3 mois, le soleil pouvant provoquer un gonflement ou une induration des seins.

 

  • Vous ne pourrez reprendre les activités sportives qu’au bout de la 4ème semaine.

Les cicatrices, dans un lifting, sont inévitables. À leur début, elles sont rouges et boursouflées. Au bout d’un temps variable, entre six à douze mois, l’amélioration sera certaine, et au terme d’une période de deux ans environ, il persistera, au mieux, une ligne blanche, au pire, une zone large, généralement blanche, mais qui ne dérange pas la patiente, si celle-ci a bien pesé sa décision opératoire. Car, encore une fois, il est impossible de prévoir l’évolution cicatricielle et toute patiente peut s’attendre au pire de ce côté-là. Il y a donc un risque à méconnaître ce que la technique chirurgicale la plus élaborée ne peut maîtriser.

 

Dans de rares cas, certaines patientes font une intolérance aux fils de suture profonds. Ceux-ci ont tendance à s’exclure en créant une petite infection très localisée. Il faut alors attendre l’exclusion de tous ces fils en procédant, chaque fois, à un nettoyage et une désinfection locale.

Il n’y a aucune raison, on enlève que de la peau en trop.

La possibilité de lactation est généralement conservée.

AU TOTAL : La satisfaction des patientes est excellente malgré les cicatrices.

Dans la plupart des cas (plus de 95 %), des patientes la recommanderaient et seraient prêtes à recommencer

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys