Lifting Crural

Lifting Crural
C’est une très belle intervention, une valeur sûre qui donne des résultats permanents, mais qui ne retend que la partie interne des cuisses

Lifting de la face interne des cuisses

Vous avez 3 options :

 

– La chirurgie, c’est le lifting de la face interne des cuisses mais qui ne retend que la face interne.

S’il faut retendre toute la cuisse, c’est le bodylift, c’est un lifting circulaire.

 

– La radiofréquence avec VS Exilis qui lyse la graisse et retend la peau main mais qui ne concerne que les cas modérés

 

– Les fils tenseurs lorsque la ptose est modérée.

Les années passent, la peau fine de la face interne des cuisses se relâche, il faut retendre la peau.

 

Par la chirurgie : on retend la peau par une incision située dans le plis de l’aine, qui cicatrise bien parce que dans un pli et donc facilement dissimulable

 

Cette cicatrice concentrique, horizontale, cachée dans le pli de l’aine peut être prolongée dans le pli fessier, si les fesses sont aussi molles et descendues

 

Si la cuisse est infiltrée de graisse, elle sera liposuccée avant le redrapage.

L’intervention se fait le plus souvent sous rachianesthésie, elle peut se faire aussi sous anesthésie générale.

  • Arrêter le tabac 1 mois avant.

 

  • Ne pas prendre d’aspirine, d’anti-inflammatoires, de compléments tel le ginko biloba, de vitamine E 15 jours avant

OUI. Il est nécessaire d’être hospitalisé(e) 2 à 3 jours

  • Le lever sera précoce avec le port de bas de contention et mise sous anticoagulants pour éviter un accident thrombo-embolique.

 

  • Il faut porter une gaine élastique de façon permanente les 15 premiers jours puis 8 h par jour les 15 jours suivants.

Ne nécessite pas de repos allongé, car la tension est la même debout ou couché.

En fait peu douloureux mais ennuyeux, avec des soins d’hygiène intime les premiers jours, 2 fois par jour.

Au début la partie interne de la cuisse est insensible mais les troubles de la sensibilité régressent en quelques semaines.

  • La convalescence demande une dizaine de jours, le retour au travail un mois, en fonction de votre profession.

 

  • Vous ne reprendrez une activité normale qu’à 3 mois.

 

  • Il ne faudra pas vous exposer au soleil pendant 3 mois.

Il est possible d’avoir :

 

  • Un saignement.

 

  • Une infection : favorisée par la plaie qui est près des orifices naturels

 

  • Un sérome : épanchement de lymphe qui demande à être ponctionné jusqu’à ce que le lambeau adhère au plan profond.Le problème se règle de lui même mais au lieu de cicatriser en 3 semaine, vous cicatriserez en un mois et demi. Il faut que les surfaces décollées adhèrent au plan profond.

 

  • Les cicatrices sont rarement hypertrophiques car dans un pli naturel mais peuvent migrer et se retrouver plus basses.

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys