Les Lèvres

Les Lèvres

Les lèvres pulpeuses sensuelles mais sans exagération

Une injection d’acide hyaluronique ( spécial lèvres ), elle permet de :

 

  • repulper la lèvre rouge,

 

  • de ré-ourler le contour de la bouche,

 

  • de redessiner l’arc de cupidon et souvent les crêtes philtrales pour les mettre en relief.

 

1 seule séance suffit, elle se fait en 15 minutes et peut se faire à l’heure du déjeuner, vous pouvez ainsi reprendre votre travail tout de suite après, ça ne se verra pas. L’acide hyaluronique est bien toléré, sans effet secondaire.

 

La durée de vie de l’AH ne peut aller que jusque 6 à 9 mois, la lèvre étant très mobile à la différence de l’injection dans les sillons nasogéniens qui dure 18 mois.

Toujours une injection d’acide hyaluronique. On n’injecte plus la ride elle-même, ce qui peut faire un bourrelet qui se voit, ce qui est disgracieux, au contraire on fait un maillage avec un AH particulier, très fluide ( Belotero Balance ), une injection de Botox associée permettra à l’AH de tenir plus longtemps.

L’aspect code barre de votre lèvre supérieure nécessitera un Peeling moyen au TCA (Acide Trichloracétique) et au Phénol. Souvent une séance est suffisante mais peut nécessiter une 2ème, à 1 mois d’intervalle. Ce peeling redonnera une lèvre supérieure lisse, souple et douce.

 

Quelques fois les dégâts sont plus importants, la lèvre est atome, desséchée, elle se présente comme du cuir vernissé cassé. Seule une dermabrasion ou un peeling profond ( TCA 50% + phénol ) permettra de redonner une lèvre supérieure lisse, mais les suites sont lourdes puisqu’on brûle la couche superficielle : on doit rester chez soi 8 à 10 jours, le temps que la peau brûlée disparaisse et soit remplacée par une nouvelle.

 

On doit se protéger du soleil pendant 6 mois car le nouvel épiderme est fragilisé.

 

La lèvre peut rester rosée pendant 3 mois, mais c’est maquillable.

 

Il existe toujours un risque de dépigmentation avec une lèvre de la couleur blanche d’une feuille de papier.

Là aussi, l’injection d’AH permettra de remonter les coins de la bouche.

Les lèvres peuvent effectivement être repulpées par la graisse. C’est le principe de déplacement  des graisses : on prélève de la graisse à certains endroits, là où elle est souvent en trop ( ventre – cuisses – genoux ), puis on la réinjecte après purification par décantation ou centrifugation.

 

L’avantage est que l’augmentation par la graisse sera permanente , à la différence de l’AH.

 

Il s’agit d’une intervention chirurgicale, il faut la faire au bloc opératoire. La durée de l’intervention est courte, et elle est pratiquée en ambulatoire.

 

Son effet sera permanent. Quelque fois la survie de la graisse peut être inégale, créant une légère asymétrie pouvant demander une 2nd injection, après le 2ème mois.

On peut raccourcir la lèvre cutanée, en enlevant la partie supérieure pour que la cicatrice soit au niveau du seuil narinaire et donc peu visible.

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys