Implants de Cheveux

Implants de Cheveux

LA CALVITIE

La micro-transplantation capillaire

Une place de choix parmi toutes les techniques

 

La technique brésilienne d’UEBEL, technique de transplantation punctiforme (micro-greffes) de vos propres cheveux, est sure, simple, efficace, rapide. Elle a fait ses preuves, donnant en une, deux ou trois séances, un résultat permanent, naturel, esthétique, spectaculaire.

 

 

LE MYTHE DE SAMSON

Ce problème concerne 30% des hommes âgés de 30 ans et 40% des hommes âgés de 40 ans, mais la perte des cheveux peut débuter autour de 20 ans.

Fatalité, oui, l’hérédité occupe une large place, vous êtes génétiquement prédestinés pour perdre vos cheveux, si vous ne faîtes rien, vous avez peu de chance de garder vos cheveux : donc pas de traitement miracle pour faire repousser les cheveux .

Les réponses aux questions que vous vous posez

1/ le LED couplé à la MESOTHERAPIE , stimule les forces vitales du cheveux, efficace, sans danger , sans douleurs, sans effets secondaires, pour tous les hommes et toutes les femmes, en toutes saisons.

 

2/ MINOXYDIL à 2 %-5%, lotion à appliquer 2 fois par jour

 

3/ FINESTERIDE ou PROPECIA au cœur du problème, la 5alpha réduc­tase agît sur la transformation de la testostérone en dihydrotestostérone, cette molécule qui provoque la chute des cheveux : cet inhibiteur de la 5alpha réductase à la dose de 1 mg par jour stabiliserait la chute chez 90% des hommes. Il existe des effets secondaires, dans 20% des cas, c’est à dire une diminution de la libido, mais cet effet est réversible dés l’arrêt du traitement.

Faire repousser les cheveux est impossible. Mais il est possible de redistribuer vos cheveux, en les prélevant là où la densité et la qualité est la meilleure et où ils ne sont pas sensibles aux hormones mâles et en les transplantant 1 par 1, ou par groupe de 2 – 3, sans cicatrice visible, sans endommager le cheveu existant. Les patients ayant une calvitie importante, demanderont 2 à 3 séances de 2000 à 4000 cheveux pour obtenir une couverture satisfaisante, la deuxième séance peut se faire après 6 mois à 1 an.

 

Au début, nous préférions traiter les calvities par des réductions du cuir chevelu et par des lambeaux qui seuls peuvent apporter beaucoup de cheveux en une seule séance, mais les cicatrices laissées par ces lambeaux, en particulier au niveau de ligne an­térieure des cheveux, sont trop visibles, et donc inacceptables. Par ailleurs, impressionnés par les résultats, nous avons étendu l’indication des micro-greffes à toutes les calvities, même im­portantes, selon la technique brésilienne d’UEBEL (2000 à 4000 cheveux) par multiples incisions punctiformes.

Le chirurgien examine avec soin les deux zones, donneuse et receveuse :

 

1. pour éliminer une possible lésion dermatologique

2. pour apprécier la progressivité de la calvitie.

 

Les micro-greffes sont transplantées d’une zone insensible aux androgènes ( et donc programmées pour durer toute une vie ) , c’est à dire de la couronne à la zone de la calvitie, où ils resteront toujours insensibles aux hormones mâles et donc resteront

 

– Prélèvement au niveau de la couronne d’une bande de 2 à 3 cm de large, sur 10 à 15 cm de long (selon le nombre de greffons nécessaire)

 

– Fermeture de la perte de substance, par un surjet intradermi­que qui ne laisse qu’une fine cicatrice, cachée par les cheveux au-dessus.

 

– La bandelette est découpée en micro-greffes de 1 à 2mm au microscope.

 

– Des micro-fentes sont pratiquées dans la zone à garnir et les greffons insérés

 

La greffe capillaire doit donner à la fois un aspect naturel et dense, en optimisant le nombre et la taille des greffons.

 

La transplantation vampire : Le plus, les facteurs de croissance ajoutés qui renforcent la prise des greffes. Jusqu’à 60cc de sang sont prélevés puis centrifugés pour extraire les plaquettes qui contiennent les facteurs de croissance, ce sérum hyperplaquetaire est mélangé aux greffons.

Non, car les cheveux longs serviront à masquer les micro-gref­fes dans les huit premiers jours.

S’abstenir de : tabac, aspirine, vitamine E (qui font saigner) alcool quinze jours avant la chirurgie.

Il est indispensable de voir l’anesthésiste en cas de sédation associée et de faire un bilan sanguin préopératoire, en particu­lier un bilan d’hémostase.

 

La veille de l’intervention et le matin de l’intervention, vous devrez vous laver soigneusement, les cheveux, le visage, les oreilles et le cou avec de la bétadine moussante Scrub.

L’intervention se fait sous anesthésie locale associée à une neu­roleptanalgésie dès que le nombre de greffons dépasse 600.

La durée de l’intervention dépend de l’étendue de la calvitie et donc du nombre de greffons, en général, il faut compter trois à quatre heures pour les méga-sessions (4000 cheveux).

Non, La transplantation se fait en ambulatoire, vous sortez le jour même.

  • La récupération, après chaque séance, est très rapide, vous pourrez reprendre très vite vos activités de la vie courante après un repos de 72 heures.

 

  • Pendant un ou deux jours, vous pourrez ressentir un inconfort modéré (comme avoir mal à la tête), facilement   contrôlable par des médicaments à visée antalgique.

 

  • Après l’intervention, vous sortez avec un bandage protecteur que vous garderez 48 heures.

 

  • Il sera enlevé 48H après, par vous-même en l’humidifiant sous la douche, suivi d’un shampoing doux. En sortant de la douche, vous poserez une serviette propre sur les cheveux mouillés en épongeant légèrement sans frotter.

 

  • Un gonflement des paupières et du front peut survenir 2 ou 3 jours après l’intervention. Il vous suffira de dormir en position assise et d’appliquer des compresses humides froides sur les yeux

 

  • Pour une meilleure protection, portez un chapeau ou une casquette, la zone greffée, protégée par une compresse stérile.

 

  • N’utilisez le peigne qu’au voisinage de la greffe.

 

  • La zone de prélèvement est rapidement cicatrisée, le surjet intradermique est enlevé au 21e jour, la cicatrice sera si ce n’est invisible parfaitement camouflable par les cheveux du dessus.

 

  • Une insensibilité des zones donneuses et receveuses n’est pas rare, mais elle est temporaire. Elle disparaît progressi­vement en 2 à 3 mois.

 

  • La greffe prend rapidement mais un massage du cuir chevelu et des exercices trop vigoureux peuvent expulser les greffons avant qu’ils ne soient réellement fixés.

 

  • Nous vous recommandons de ne pas :

 

– Fumer, boire de l’alcool la 1ère semaine

 

– Faire du sport les deux premières semaines

 

– Vous exposer au soleil ou à une trop forte source de chaleur au moins pendant 3 semaines.

 

  • L’application de MINOXIDIL 2% est recommandée au 30e jour pour une période de trois mois.

 

  • Lavez vos cheveux tous les jours, avec le même shampoing antiseptique doux, en prenant soin de ne pas enlever les croûtes.

 

  • Les petites croûtes, à la base des greffons, tomberont d’elles-même vers le 10e ou 15e jour, avec le petit cheveu mais le bulbe est présent et donnera des cheveux 3 mois après. Les cheveux commenceront à repousser entre le 3e et le 4e mois après l’intervention, au même rythme que dans leur po­sition d’origine. Le résultat sera définitif après le 10ème – 12ème mois. Par contre, chez les femmes le résultat demandera plus de temps environ 18 mois, avec un effet d’effluve télogène au 3ème – 4ème mois, important.

 

  • Vous serez revu entre le 3ème et 4ème mois. Des petits kystes peuvent survenir, surtout sur les cuirs chevelus huileux, ils seront rompus à l’aiguille.

 

  • Puis au 6ème mois pour bilan et pour contrôler les espaces entre les implants, si la perte des cheveux s’accentue, les espaces peuvent alors être comblés lors d’une nouvelle séance. Les patients qui désirent une plus grande densité ou plus de «raffinement» de la ligne antérieure des cheveux, reviennent souvent pour une séance supplémentaire (la ligne frontale normale contient 6000 cheveux).

Les cheveux commenceront à repousser entre le 3e et le 4e mois après l’intervention, au même rythme que dans leur po­sition d’origine et le cycle normal du cheveux greffé reprend et vous devez reprendre ren­dez vous chez votre coiffeur !. Le résultat sera définitif après le 10ème- 12ème mois. Par contre, chez les femmes le résultat demandera plus de temps environ 18 mois, avec un effet d’effluve télogène au 3ème – 4ème mois important.

Les complications sont rarissimes. Les seules complications que l’on peut voir survenir sont :

 

– Les problèmes de retard de cicatrisation, au niveau du prélèvement

 

– Une perte de greffons, qui sera prévenue par la limitation de vos activités physiques dans les premiers jours qui suivent l’intervention.

Non. Si des douleurs apparaissent, elles sont facilement cal­mées par les antalgiques de base.

Chaque cheveu suit un cycle de croissance de six ans en moyenne avec 3 périodes distinctes, au cours duquel il pousse naturellement au rythme d’l mm par jour (phase anagène).

Ensuite le cheveu régresse pendant deux à trois semaines (pha­se catagène : c’est la période où l’on peut, sans s’en apercevoir, perdre, sur l’oreiller, sous la douche, 100 cheveux par jour) et finit par tomber (phase télogène).

 

Heureusement, le cheveu ne meurt pas, le follicule qui pousse de nouveau force le vieux cheveux à se supprimer progressivement et un nouveau cycle de 6 mois s’installe.

 

Chaque cheveu a donc un cycle mais décalé, pour que tous les cheveux ne tombent pas en même temps !

La chevelure comporte entre 100 000 et 150 000 cheveux dont la durée de vie est de 6 ans. On peut donc en déduire que la calvitie est due à des cycles courts, induits par l’hypersécrétion de testostérone.

Oui, à condition de transplanter assez de cheveux. Le résultat est toujours très naturel. La transplantation doit s’adapter à la progression de la calvitie. Une nouvelle chute doit être compen­sée par une nouvelle séance de densification. Chaque séance espacée de 12 mois environ, étalée dans le temps, ne choquera pas l’entourage.

On donne, dans la plupart des cas, l’illusion d’une tête cheve­lue. Il faut faire un compromis, les cheveux peuvent être con­centrés en certains endroits et moins en d’autres. Ainsi, la ligne antérieure des cheveux est reconstruite dense et recouvrira les cheveux en arrière laissés un peu plus clairsemés. Ceci donne l’illusion d’une chevelure épaisse.

Les résultats sont permanents car les cheveux transplantés ne sont pas influencés par les hormones mâles et ils continuent à pousser comme s’ils étaient dans leur position d’origine, même si le cheveu devient plus fin avec l’âge.

LE RAYON MAGIQUE LUMINEUX QUI RALENTIT LA CHUTE

Le led est une nouvelle technologie dont l’efficacité est prouvée par de nombreuses études scientifiques, les cellules absorbent la lumière, ces cellules stimulées augmentent le synthèse des protéines, l’ATP.

 

Le led ralentit le processus de la calvitie en stimulant régulièrement les fonctions vitales des cheveux.

 

Le led est toujours couplé avec la mésothérapie, qui consiste à injecter dans le derme une grande quantité de nutriments indispensables aux cheveux. Le rôle du led est de permettre d’absorber mieux et en plus grande quantité ces nutriments.

Elle est très efficace car :

 

– ralentit considérablement la chute

 

– le cheveux repousse plus fort et plus épais

 

– réintègre le pigment ( intéressant pour les cheveux blancs )

 

– diminue la sécrétion de la dihydro testosterone

NON elle peut se faire été comme hiver.

NON il faut attendre 2 à 3 mois.

3 à 4 séances rapprochées c’est à dire à 15 jours d’intervalle pendant les 2 premiers mois puis 1 séance par mois pendant les  3 mois suivants.

– A tous les hommes qui perdent les cheveux avant 30 ans, on préfère attendre 30 ans, pour commencer les microgreffes.

 

– Aux femmes ménopausées : 60% perdent leurs cheveux

 

– Pour encadrer les séances de microgreffes

J’AI UNE CALVITIE TROP IMPORTANTE, SANS POSSIBILITE DE GREFFE

J’ai un début de calvitie que je ne supporte pas.

J’ai eu un lifting qui a laissé des cicatrices sans cheveux.

J’ai eu des micro-greffes et ca se voit.

Je suis une femme, je perds les cheveux de façon diffuse sans possibilité de greffe, existe-t-il une autre solution que la perruque ?

 

La solution est la micro-pigmentation capillaire, c’est l’illusion parfaite d’une densification des cheveux.
La poudre de Keratine disparaît au shampooing, la dermopigmentation dure 5 ans.
L’implantation du pigment se fait à l’aide d’un roller, avec des aiguilles ultra fines.
Les pigments sont très proches de la couleur du cuir chevelu et des cheveux.

Non, on anesthésie le cuir chevelu par injection locale d’anesthésique, ou par la crème anesthésiante emla. C’est une technique douce.

OUI parfois une 2ème séance est nécessaire, elle se fera 1 mois après.

OUI, c’est le choix idéal pour reconstruire un sourcil inexistant ou densifier un sourcil parsemé et redessiner une ligne de sourcil avec un résultat naturel. Le sourcil est important pour un beau regard, surtout en vieillissant.

La dermopigmentation est aussi une bonne indication.

Elles sont simples, ce n’est pas dangereux. Vous pouvez reprendre le travail en suivant, si vous le faîtes à l’heure du lunch. Il n’y a pas de contre-indication à une exposition au soleil.

– pour un cuir chevelu complet compter 2500 euros ttc

 

– pour des cicatrices compter 1500 euros ttc.

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys