Chirurgie de l’Intime

Chirurgie de l’Intime

Confort et Harmonie sexuelle  n’est plus un tabou dans notre société

Les petites lèvres peuvent être :

  • Hypertrophiées, asymétriques, le plus souvent congénitales, apparaissent vers l’âge de 15-19 ans. En position debout, devant le miroir, elles voient leurs petites lèvres dépassant les grandes lèvres ( lèvres pendantes ). Dans 87% des cas il s’agit d’un problème d’esthétique et dans 64% de confort ( vêtements, sports, rapports).
  • Elles peuvent être acquises après accouchement ou après la ménopause.

L’hypertrophie peut se prolonger en avant vers le capuchon du clitoris qui peut être trop long ou trop large qui demande aussi une réduction.

La demande s’accroît du fait d’un souhait croissant d’épilation du pubis définitive au laser, de port de vêtements serrés, moulants tels les jeans ou les maillots de bains, la gêne lors de la pratique de certains sports tels le vélo, l’équitation, lors des rapports sexuels, les petites lèvres pouvant s’interposer  lors de la pénétration.

  • L’intervention :

Se fait le plus souvent sous anesthésie générale, elle peut se faire aussi sous anesthésie locale avec sédation, précédée de l’application d’une crème anesthésiante type EMLA 5% pendant 30 minutes.

Elle consiste en une réduction cunéiforme centrale le plus souvent, de la taille des petites lèvres qui dessinent un arc de cercle, et de la taille du capuchon du clitoris si nécessaire.

Le pansement c’est simplement une protection.

Les points sont résorbables.

  • Les suites opératoires :
    • Elles sont en général peu douloureuses, même si la marche est gênante le 1er jour, calmées par des antalgiques simples.
    • Compresses froides pendant 2 jours, et hygiène intime après être allée aux toilettes.
    • Un repos de 5 jours est nécessaire, pas de reprise du travail avant 5 jours.
    • Éviter de porter des vêtements trop serrés ( jupes au lieu de pantalons) , choisir des sous vêtements en coton, éviter de trop s’asseoir.
    • Le sport pourra être repris après la 3ème semaine, sauf pour le vélo et l’équitation où il faudra attendre 6 semaines.
    • Il en est de même pour la reprise des rapports sexuels. Les tampons sont proscrits.

Vous serez revue à 2 semaines puis à 2 mois.

  • Les complications :

Sont rares mais peuvent survenir :

  • un saignement important
  • un hématome
  • dyspareunie souvent secondaire à une intervention mal faite
  • une désunion de la suture chez les fumeuses (40%),  post-traumatiques, favorisée par une infection (pertes blanches) le plus souvent due à une mycose qu’il faudra traiter, favorisée par une éventuelle macération qu’il faut éviter en séchant bien après la toilette intime, après la douche et après chaque passage aux toilettes.

Cette technique bien contrôlée, pratiquée par un chirurgien plasticien, évite une possible dyspareunie (douleur à la pénétration), une sécheresse, une irritation, souvent secondaires à une intervention mal faite.

Avec l’âge, la ménopause, les grandes lèvres s’atrophient, s’aplatissent.

Il faut augmenter le volume soit par :

  • injection d’acide hyaluronique (très réticulée appelée DESIRIAL +)

ou par :

  • injection de graisse prélevée au niveau de l’abdomen, de la face interne des cuisses si associée à une nymphoplastie qui demande une position gynécologique.
  • Les suites opératoires :

Ne pas porter de vêtements serrés pendant 3 à 6 semaines.

Ne pas avoir d’activité sexuelle pendant 3 semaines.

Augmentation par injection de graisse ou diminution par liposuccion

L’intégrité de l’hymen après déchirure peut être restaurée par une chirurgie de reconstruction, différente selon les cas, déchirure simple nécessitant une suture simple, ou déchirure étendue nécessitant une plastie par lambeau. Les fils sont résorbables au bout de 3 semaines, ils sont placés à l’intérieur pour ne pas être visibles.

  • L’intervention :

Elle se fait sous anesthésie générale le plus souvent mais aussi sous anesthésie locale avec plus ou moins sédation, précédée de l’application d’une crème anesthésiante type EMLA 5% pendant 30 minutes.

  • Les suites opératoires :

Après quelques semaines, il ne reste aucune trace de l’intervention. On ne peut pas faire de différence entre l’hymen intact, vierge et l’hymen réparé. Il y aura saignement après défloration (même s’il n’y a pas toujours saignement mais avec un hymen vierge car il est peu vascularisé). Il est important de suivre les conseils post-opératoires pour protéger la cicatrice :

  • une protection 
  • compresses froides pendant les 2 premiers jours
  • désinfection intime 2 fois par jour pendant 2 jours
  • douche possible le lendemain

Le secret médical est absolu.

Tels sont les éléments d’information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation.

Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d’y réfléchir "à tête reposée".

 

Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires.

Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d’une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l’intervention, ou nous nous reverrons de toute manière, avant l’anesthésie.

21 rue Lafayette 31000 Toulouse
05 61 21 99 04

© Copyright 1986 - - MED-SPA RESORT LAFAYETTE SAS – Tous droits réservés - Plan du site - Mentions légales- Site web par Agence Agoralys